Les Publications

1

Projet DCI-FOOD/2013/324-168:  Manuel des banques de céréales

Le Manuel des forages et puits maraichers est un outil flexible de formation, destiné aux animateurs-formateurs que travaillent dans le domaine de la lutte contre la pauvreté.

Les puits/forages font l’objet d’une demande croissante de la part des populations rurales les plus pauvres, notamment depuis les sécheresses des années 80.

Leur gestion, par les villageois qui l’ont voulue, cause souvent des problèmes, et la durabilité des infrastructures est loin d’être acquise partout. Cela est dû au taux d’analphabétisme dominant et à la pauvreté, conduisant à des prises de décisions imprudentes, mettant les infrastructures en danger, à l’accaparement des décisions par certains, etc.

C’est dans ce sens que ce manuel a été conçu dans la conviction que l’application rigoureuse de techniques participatives de gestion, pour les hommes ainsi que pour les femmes sont indispensables au renforcement des possibilités de survie de ces puits/forages.

Le manuel est composé de guides de formation et d’animation couvrant toutes les phases de la vie et de la gestion des puits/forages; il peut être (et adapté) d’une façon «modulable», selon les différents types de problèmes, et être re-phasés en fonction des besoins et selon le niveau d’expertise des animateurs et formateurs.
Ils ont été testés sur le terrain pendant plusieurs années et révisés un bon nombre de fois.

Le manuel vise aussi à jouer le rôle d’une boîte à outils: les différentes méthodes et techniques de participation utilisées peuvent être re-utilisées, en adaptant les guides à d’autres types de groupements et d’entreprises, la question essentielle restant que la formation à la gestion illustrée ici fait systématiquement appel aux animateurs et paysans – hommes et femmes – participants, comme étant les seuls responsables de leur développement, et que le développement est centré sur le renforcement des capacités des personnes qui en assument la responsabilité.

Il correspond en outre, à la demande d’outils de participation et de formation, de la part des animateurs-formateurs, qui sont en réalité les chevilles ouvrières des programmes, mais qui trop souvent sont dénués de méthodes et de moyens pour être efficaces. Une grande place est ainsi donnée aux différents outils de communication entre les personnes, aux cas pratiques aux conseils et aux cahiers de prescriptions destinés à aider à la création d’un environnement décrispé, de participation, de confiance et de créativité, nécessaires à toute gestion participative.

De même, les guides indiquent de façon systématique le besoin d’utiliser des paysans gestionnaires et déjà expérimentés dans le domaine de la gestion des puits/forages, pendant les actions de formation et d’animation. La valorisation de l’expérience des paysans est en elle-même un outil de participation et de dialogue.

La préoccupation méthodologique de faciliter le changement des rapports entre les genres est aussi illustrée et rappelée tout le long des guides, qui ont été conçus dans une perspective de faciliter l’accès des femmes à la formation ainsi qu’aux services et à la gestion des banques.

Le manuel est composé de Guides, numérotés, ayant chacun d’entre eux une pagination autonome. Dans certains cas, ils sont accompagnés d’outils d’animation et de gestion, placés en annexe, également numérotés de façon autonome. Tous les guides et annexes sont «détachables» et peuvent être utilisés séparément, mais ils constituent aussi un système graduel, complet et cohérent.

Projet DCI-FOOD/2013/324-168:  MANUEL DES FORAGES, PUITS MARAICHERS et IRRIGATION

Le Manuel des forages et puits maraichers est un outil flexible de formation, destiné aux animateurs-formateurs que travaillent dans le domaine de la lutte contre la pauvreté.
Les puits/forages font l’objet d’une demande croissante de la part des populations rurales les plus pauvres, notamment depuis les sécheresses des années 80.

Leur gestion, par les villageois qui l’ont voulue, cause souvent des problèmes, et la durabilité des infrastructures est loin d’être acquise partout. Cela est dû au taux d’analphabétisme dominant et à la pauvreté, conduisant à des prises de décisions imprudentes, mettant les infrastructures en danger, à l’accaparement des décisions par certains, etc.

C’est dans ce sens que ce manuel a été conçu dans la conviction que l’application rigoureuse de techniques participatives de gestion, pour les hommes ainsi que pour les femmes sont indispensables au renforcement des possibilités de survie de ces puits/forages.

Le manuel est composé de guides de formation et d’animation couvrant toutes les phases de la vie et de la gestion des puits/forages; il peut être utilisé (et adapté) d’une façon «modulable», selon les différents types de problèmes, et être re-phasés en fonction des besoins et selon le niveau d’expertise des animateurs et formateurs. Ils ont été testés sur le terrain pendant plusieurs années et révisés un bon nombre de fois.

Le manuel vise aussi à jouer le rôle d’une boîte à outils: les différentes méthodes et techniques de participation utilisées peuvent être re-utilisées, en adaptant les guides à d’autres types de groupements et d’entreprises, la question essentielle restant que la formation à la gestion illustrée ici fait systématiquement appel aux animateurs et paysans – hommes et femmes – participants, comme étant les seuls responsables de leur développement, et que le développement est centré sur le renforcement des capacités des personnes qui en assument la responsabilité.

Il correspond en outre, à la demande d’outils de participation et de formation, de la part des animateurs-formateurs, qui sont en réalité les chevilles ouvrières des programmes, mais qui trop souvent sont dénués de méthodes et de moyens pour être efficaces. Une grande place est ainsi donnée aux différents outils de communication entre les personnes, aux cas pratiques aux conseils et aux cahiers de prescriptions destinés à aider à la création d’un environnement décrispé, de participation, de confiance et de créativité, nécessaires à toute gestion participative.

De même, les guides indiquent de façon systématique le besoin d’utiliser des paysans gestionnaires et déjà expérimentés dans le domaine de la gestion des puits/forages, pendant les actions de formation et d’animation. La valorisation de l’expérience des paysans est en elle-même un outil de participation et de dialogue.

La préoccupation méthodologique de faciliter le changement des rapports entre les genres est aussi illustrée et rappelée tout le long des guides, qui ont été conçus dans une perspective de faciliter l’accès des femmes à la formation ainsi qu’aux services et à la gestion des banques.

Le manuel est composé de Guides, numérotés, ayant chacun d’entre eux une pagination autonome. Dans certains cas, ils sont accompagnés d’outils d’animation et de gestion, placés en annexe, également numérotés de façon autonome. Tous les guides et annexes sont «détachables» et peuvent être utilisés séparément, mais ils constituent aussi un système graduel, complet et cohérent.

Galerie Photos

  • Ciad - Guera remise forages
  • Kohat - Education
  • pakistanwomen
  • zone 1 Muzakir 022
  • Alisei in Chad - Am Timan
  • Alisei in Ciad - Am Timan
  • Distribuzione quaderni - Lower Dir
  • Congo sicurezza alimentare
  • Mignon en alphabetisation
  • Alunne scuole riabilitate in Pakistan
  • Sabores da nossa terra
  • Pratiche parentali_nutrizione

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre notre actualité, être les premiers informés des évènements que nous organisons ou bien encore connaître les suggestions du jour!