Actualité Agriculture Formation Oeuvres réalisées

Formations thématiques

DSC00052
Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Afin d’assurer la durabilité du projet et la bonne gestion des œuvres des Comités de Gestion (COGES) ont été créés. Notamment, COGES pour les sites maraîchers, COGES pour les forages, COGES pour la gestion du petit élevage familial, COGES des micro-barrages, COGES des mini-pharmacies vétérinaires et COGES des banques à céréales. En plus, dans le but d’augmenter les capacités professionnelles, organisationnelles et techniques des bénéficiaires des sessions de formation spécifique ont intéressé tous les domaines couvert par le projet: agriculture, infrastructures hydriques, gestion du bétail, marché des céréales.
Quant aux sites maraichers, les modules de formation étaient liés à l’amélioration de la fertilité du sol, la lutte contre les ennemis des cultures et la protection du site maraîcher, la gestion de l’eau et l’irrigation, la gestion comptable. En 2014, ces formations ont été dispensées à 9 membres des comités de gestion des forages et à 20 membres des comités de gestion des micro-barrages. Ensuite, pour le module portant sur les itinéraires techniques de la culture maraichère, 183 personnes ont été formées dans les villages. Des modules de formation portant sur la gestion des cultures maraîchères abordées en première année ont été réédités au cours de la deuxième année pour permettre une meilleure appropriation. Dans la plupart des cas, ces formations ont été dispensées aux membres des comités de gestion.
Pour les infrastructures hydriques, afin d’assurer la bonne gestion des forages réalisés, le projet a formé les membres des COGES des forage composés des fontainiers et des caissiers. Ces formations ont regroupé tous les COGES des six villages Meltine, Metkipeli, Danguilole, Metsenden, Dolawa et Maligué Tarodo. Les modules de dispensés ont été les même que ceux de la première année et ont porté sur la gestion des points d’eau, la gestion comptable et l’entretien de la pompe manuelle.
Dans le but de faciliter la conduite du petit élevage au sein des ménages identifiés, 80 personnes ont reçu une formation technique axée sur le logement du bétail, la conduite, de l’élevage, l’alimentation et la santé des animaux . Dans les 27 villages, les 16 auxiliaires vétérinaires identifiés ont été formés ainsi que l’ensemble des membres des groupements sous l’égide du technicien vétérinaire membre de l’équipe du projet. Les thèmes abordés ont été: la conduite d’un petit élevage familial, les soins primaires de santé animale, le suivi de la santé animale, la gestion communautaire, la construction des parcs à vaccination. Une formation spécifique a concerné les auxiliaires et les Présidentes des groupements cheptels sur l’élevage de la volaille: 56 personnes ont pris part à cette formation. En ce qui concerne la création d’un marché de céréales, la mise en place des COGES autour de chaque banque à céréales et le renforcement de leurs capacités sera axé sur le renforcement des techniques de base concernent la conservation de denrées, la gestion des stocks, la création d’un plan d’affaires, la mise en place d’un réseau de commercialisation et la tenue de caisse nécessaire pour rendre des services aux membres.

Add Comment

Click here to post a comment

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Galerie Photos

  • Ciad - Guera remise forages
  • Kohat - Education
  • pakistanwomen
  • zone 1 Muzakir 022
  • Alisei in Chad - Am Timan
  • Alisei in Ciad - Am Timan
  • Distribuzione quaderni - Lower Dir
  • Congo sicurezza alimentare
  • Mignon en alphabetisation
  • Alunne scuole riabilitate in Pakistan
  • Sabores da nossa terra
  • Pratiche parentali_nutrizione

Suivez-nous

Vous souhaitez suivre notre actualité, être les premiers informés des évènements que nous organisons ou bien encore connaître les suggestions du jour!